• Je me suis faite un peu piéger par...

     

    « Je me suis faite un peu piéger par Patricia Ricordel en me plongeant dans son roman Victoire parce que j’ai passé un peu plus qu’un bon moment de détente. » 

    Ce sont les mots d’Aline Raynaud au sujet de VICTOIRE. Cette nouvelle critique vaut le détour par Babelio. Vous en apprendrez beaucoup sur le roman tant elle est fine, juste et sans excès.

    Soyez curieux !

    Je me suis faite un peu piéger par...

    Et pour ceux qui ne connaitraient pas Babelio, vous allez faire une belle découverte. Elle écrit encore : 

    "L'écriture est fluide, sans pathos excessif, et dose subtilement l'humour, la légèreté et la gravité du sujet traité : le mal être d'une jeune femme, accro au jeu, qui va échouer au sein d'une étrange église évangélique, entre secte et charlatanisme onéreux. L'auteure écrit avec la même capacité dont elle a doté son héroïne, celle de ne rien prendre au sérieux et de vite passer à autre chose quand les situations deviennent insupportables. C'est un récit de vie où rien n'est jamais acquis."

     

    La suite sur Babelio !

     

    Bien à vous, 

    Patricia Ricordel 

      

     

     

     

     



  • Commentaires

    1
    JOLEME
    Lundi 18 Septembre à 11:27

    Très belle critique bien méritée

    Babelio est bien connu des lecteurs assidus, ça devrait porter ses fruits que je te souhaite nombreux et savoureux.

      • Mardi 19 Septembre à 09:00

        Oui, c'est une super critique pour Victoire.

        Babelio est porteur, je croise les doigts moi aussi...pour que ce roman remonte de temps en temps à la surface de cet océan de publications !

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :